Les 14 avantages des légumes vivaces

J’ai parlé dans mon dernier article des désavantages des légumes vivaces ou perpétuels. Mais comme je l’ai déjà dit: Je reste convaincu que les avantages des légumes vivaces dépassent de loin leurs inconvénients. Je vous présente donc tous les avantages qu’on peut leur trouver:

1. Peu d’entretien.

Pas de travail

Le premier et probablement le plus grand avantage des légumes vivaces est le fait qu’ils sont plus costauds que leur cousins annuels. Ils montrent une résistance énorme. Ils nécessitent que très peu d’entretien.

En pratique cela veut dire: Un grand nombre de légumes perpétuels va rester en place et produire de la nourriture pour vous pendant des années. Même sans aucun entretien de votre part. Il suffit pour la plupart des vivaces de pailler le sol et d’ajouter une fois par an du compost afin d’avoir un bon résultat. Donc fini de semer et planter chaque année. Plus besoin de bichonner vos plantes. Ici vous avez de vrais experts de la survie!

Cet effet est surtout dû au fait que les vivaces ont un système racinaire beaucoup plus développé que les annuelles. Elles peuvent ainsi accéder à de l’eau et des minéraux qui se trouvent plus en profondeur. En plus elles ont souvent des bulbes, rhizomes ou tubercules ce qui leur permet de stocker ces éléments en temps de crises.

2. Moins d’arrosage.

Cela rejoint le premier point. Les vivaces ont besoin de beaucoup moins d’arrosage. Et ce n’est pas seulement à cause de leurs longues racines. Il y a d’autres éléments qui rentrent en jeu. On peut par exemple observer que les légumes vivaces font leur croissance principal au printemps. Donc à une époque où le sol est souvent encore gorgé d’eau de l’hiver. En été quand la majorité des légumes annuels poussent, ces vivaces font une pause de croissance et nécessitent ainsi beaucoup moins d’eau.

3. Pas besoin de travailler le sol.

J’ai parlé dans l’article précédent de l’inconvénient de ne pas les pouvoir bouger de place. Mais ceci est aussi un grand atout. Une fois bien planté vous n’avez plus besoin de travailler le sol. Pas de labour, pas besoin de grelinette, de bêche ou de motoculteur. Ceci vous évite de gaspiller beaucoup d’énergie et de temps. Reposez-vous dans votre hamac et regarder vos légumes pousser !

4. Les vivaces améliorent votre sol.

Lathyrus tuberosus
Gesse tubéreuse (Lathyrus tuberosus)

Le plus grand avantage écologique des plantes vivaces est peut-être leur effet bénéfique sur le sol. La terre nue sèche rapidement et peut être érodée par le vent et la pluie, surtout dans les jardins en pente. Le travail du sol tue également certaines des meilleures espèces de mycorhizes (champignons bénéfiques qui partagent les nutriments avec les plantes cultivées). Les vivaces bien paillées n’ont pas besoin qu’on laboure leur sol une fois établies.

Mais les avantages des plantes vivaces pour le sol ne viennent pas seulement de l’absence de travail du sol. Les plantes vivaces augmentent aussi la matière organique dans le sol. Ceci améliore sa structure et sa porosité, ainsi que sa capacité de rétention d’eau grâce à la décomposition lente et régulière des racines et des feuilles. Les jardins potagers vivaces construisent le sol, comme la nature l’a toujours fait, en permettant aux plantes d’ajouter de plus en plus de matière organique sans labourer et en laissant les vers de terre faire le travail de mélange.

5. Vous aurez une saison de culture plus longue.

Vous connaissez certainement ces moments en fin d’hiver, quand vous attendez impatiemment les jours plus chauds afin de pouvoir commencer à mettre quelque chose dans votre potager.

Avec les légumes vivaces vous aurez beaucoup moins ce problème. Cette année, je peux -ici au Nord de la France- déjà fin janvier me faire une salade. Grâce à mes légumes vivaces qui font déjà leur nouvelle poussée: Hemmerocalle, Ail de chine et Mauve pour n’en citer que quelques uns.

Sagittaria latifolia
Sagittaire à larges feuilles

Cette poussée de printemps est d’ailleurs une des raisons pour laquelle les vivaces sont plus productives sur des mauvais terrains. Elles commencent à assimiler l’énergie solaire dès le début du printemps. Et gagnent ainsi un avantage énorme.

Les légumes vivaces peuvent alors généralement être cueillis bien plus tôt que la majorité des légumes classiques. Mais cela ne se termine pas ici. Vous pouvez également forcer à l’intérieur un grand nombre de légumes vivaces en hiver. Les exemples les plus connues sont les chicorées et le pissenlit, mais il y en a encore bien plus.

6. Ils sont meilleurs pour la santé.

Les légumes traditionels ont été sélectionné pendant longtemps selon leur rendement. Ce qui a fait que vous aurez probablement de jolies gros légumes, par contre leur valeur nutritionnelle peut être assez basse. Les vivaces qui sont presque encore des plantes sauvages ont des teneurs en nutriments et en antioxydants qui sont susceptibles d’être plus élevées que dans les légumes traditionnels. Ceci se remarque entre autres par leur goût souvent plus prononcé.

7. Il y a plus de choix parmi les vivaces que parmi les légumes annuels.

Ce point semble au premier regard surprenant. On voit bien plus de légumes annuels sur les rayons des marchés. Mais pourtant la grande majorité des presque 300.000 plantes comestibles sur cette planète sont des vivaces.

Si vous faites alors un peu des recherches sur les vivaces vous allez trouver plus de plantes bien adaptées à votre situation (humide, ombre, rocaille, sol sablonneux, région froide, etc.) qu’avec des annuelles. Un bon outil pour une telle recherche est le site anglais de Plants for a Future. Sur ce site vous trouvez plus de 6.000 plantes. Et vous pouvez adapter parfaitement votre recherche à vos besoins.

8. Ils poussent aussi sur de très mauvais terrains

Crambe maritima
Carambe maritime

Beaucoup de vivaces peuvent être cultivés sur des terres très pauvres, en bordure de terrain, dans les coins, des endroits sur lequels vous croyez que c’est impossible de cultiver des légumes.

Vous avez un sol avec plein de cailloux, la plupart d’alliums vont s’y plaire à fond! Vous avez un sol humide, ou même inondé: Alors pourquoi pas faire pousser du cresson des fontaines ou des massettes? Vous vivez au bord de la mer et votre sol a des fortes teneurs en sel ? Alors faites pousser la carambe maritime. Il y a vraiment aucun terrain où vous ne trouverez pas de légumes vivaces qui correspondent.

9. Beaucoup poussent même à l’ombre.

Hosta_fluctuans_ÖBG_09-07-16_01.jpg
Hostas dans le soubois

Une des choses les plus importantes pour un potager est son ensoleillement. Vous aurez du mal à faire pousser des légumes classiques dans un potager situé sous des arbres à l’ombre. Ils vont au mieux végéter ou donner une très faible récolte. Pourtant c’est un lieu où de nombreux légumes perpétuels s’y plaisent au point de pouvoir devenir envahissant. Essayez une fois les fougères ou les hostas et vous n’allez pas être déçu !

10. Changement climatique et CO2

On parle  aujourd’hui beaucoup de ces phénomènes. Ici les vivaces montrent également leur points forts. Grâce à leur résilience phénoménale elles peuvent beaucoup mieux faire face à des phénomènes climatiques comme des sécheresses ou des étés trop pluvieux. Et de l’autre côté elles vont enfermer bien plus de CO2 dans le sol que le font les légumes annuels. On parle ici de « carbon farming ».

11. Vous aurez plusieurs utilités pour les mêmes plantes

Quand on pense légume, on pense nourriture. Et c’est la raison principale pourquoi on les cultive. Mais les vivaces montrent souvent bien d’autres utilités non négligeables.

Beaucoup peuvent servir de plantes ornementales.

Hemerocallis middendorffii
Hemerocallis

Vous pouvez facilement les inclure dans vos massifs de plantes ornementales. Elles ont de jolies feuilles ou des fleurs colorés. De bons exemples sont les hémérocalles, les artichauts, ou les différents ails d’ornement.

Utiliser comme couvre-sol ou pour éviter l’érosion.

Vous avez un talus qui s’érode dès qu’il y a une forte pluie? Vous voulez installer un couvre-sol sous vos arbres? Alors les légumes vivaces seront parfait pour cela. Il ne vont pas seulement protéger votre sol, mais en plus vous donner de quoi manger. Installez des tapis de fraises des bois ou du thym rampant et profitez de ce double usage.

Engrais à azote

Un certain nombre de plantes vivaces vivent en symbiose avec certaines bactéries du sol. Ces bactéries vont capturer l’azote qui se trouve dans l’air et le rendre disponible à la plante. Cela a pour effet que la terre tout autour d’une telle plante devient plus fertile avec le temps. De bons exemples pour cet usage sont le haricot-patate ou encore la gesse tubéreuse.

12. Bon pour l’environnement et la biodiversité

andrea-reiman-347558

Le fait que vous ne travaillez pas le sol favorise sa vie. Vous allez avoir beaucoup plus de petits insectes dans la terre.

La majorité de légumes vivaces fleurissent, et attirent ainsi inévitablement des insectes pollenisateurs comme les abeilles, les papillons ou encore les bourdons.

Les graines des plantes vivaces tel que le fenouil donnent également une source de nourriture très apprécié aux oiseaux en hiver. Vous aurez le privilège de pouvoir les observer en hiver quand ils seront en train de se régaler.

13. Moins de problèmes avec les nuisibles

Un constat que beaucoup de jardiniers ont fait avec les vivaces: Les nuisibles sont absents ou au moins beaucoup moins problématiques que dans les légumes traditionnels. Ceci surtout pendant la saison des récoltes (printemps). Ce phénomène s’explique de deux manières. D’un côté, vous aurez tout simplement moins d’insectes à la fin de l’hiver comme ils n’ont pas encore eu le temps de se multiplier. De l’autre côté, on remarque que les légumes perpétuels produisent souvent plus de molécules du type des alcaloïdes, terpénoïdes, polyphénols, etc. Ces molécules agissent comme répulsif ou comme insecticide naturel.

14. Plus résistant à certaines maladies

brassica oleracea
Chou vivace

Beaucoup de légumes classiques ont des espèces sauvages vivaces apparentées. Ces légumes « sauvages » sont souvent plus résistantes à certaines maladies. Par exemple les choux vivaces peuvent être plus résistants à l’« hernie du chou » que les choux classiques.

Conclusion:

Les légumes perpétuels montrent tellement d’avantages que ca serait vraiment dommage de ne pas vouloir en mettre dans son potager. D’autant plus qu’ils ont été laissé de côté pendant si longtemps par la majorité des jardiniers.

Dans un de mes premiers articles j’ai écrit comment ces arguments m’ont convaincu après de tristes déceptions dans mon potager.

Si vous avez déjà des légumes vivaces dans votre jardin: Quels autres avantages voyez-vous? Quelles sont vos expériences?

Sinon vous cherchez à savoir quels légumes vivaces à mettre dans votre potager ? Jetez un coup d’œil au site : esprit-potager.fr de Cédric. Il vous a dressé une jolie petite liste de légumes vivaces.

N’hésitez pas à partager l’article grâce à un des boutons ci-dessous.

Merci =)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s