Et si on mangeait la pelouse ?

Dans la plupart des jardins, il y a une pelouse – c’est un endroit où l’on peut marcher, jouer et se détendre. C’est notre propre petite zone d’intimité. La majorité des gens aiment avoir cette pelouse propre, sans « mauvaises herbes ». Si nous voulons être pragmatiques ou écolo, nous pourrions tout simplement retourner la pelouse et y installer un potager. Mais parfois, on aimerait bien garder notre pelouse pour des raisons de confort ou de convention sociale. Alors que faire pour allier les 2 ?

Un compromis est possible. Un gazon classique « parfait » fait entièrement de graminées sans mauvaises herbes est très difficile à maintenir. En plus il est plutôt ennuyant à voir et héberge que très peu de biodiversité.
Si nous voulons alors avoir une pelouse qui nous demande moins d’entretien et qui procure un habitat pour un large éventail d’oiseaux, de mammifères et d’insectes, alors il y a une solution: nous pourrions introduire (ou laisser venir tout seul) diverses plantes sauvages comestibles. Des plantes qui fourniraient de la nourriture pour la faune et la flore, et également un côté plus attrayant avec des fleurs pendant la majeure partie de l’année. En plus de cela, ce serait des plantes comestibles qu’on pourrait utiliser pour mettre dans nos salades, faire des tisanes, assaisonner nos plats ou encore utiliser en phytothérapie.

tondeuse

Le seul problème avec cette idée, c’est qu’ il faut laisser pousser la pelouse un peu plus longtemps. Mais toutes les plantes énumérées ci-dessus toléreront d’être coupé assez régulièrement et la plupart ne s’opposeront pas à être piétiné.

En pratique, en augmentant la hauteur des lames de la tondeuse d’un ou deux centimètres, il ne devrait y avoir aucun problème. Cependant, en été, espacer les tontes de quelques semaines serait bien pour permettre aux plantes plus hautes de monter en fleurs. Sauf indication contraire, toutes ces plantes sont vivaces et sont originaires d’Europe.

AchilleaAchillea millefoliumMillefeuille: C’est une mauvaise herbe commune dans les pelouses et elle pousse bien même lorsque l’herbe est coupée très court. Les jeunes feuilles ajoutent de la saveur aux salades. Sa tonte va grandement enrichir le compost. Si elle n’est pas coupée pendant un mois à n’importe quel moment de l’été, elle produira de belles fleurs. Les feuilles sont très riches en minéraux et ont des propriétés médicinales. Durant la Première Guerre mondiale, elle faisait partie du kit de première urgence porté par chaque soldat qui, faute de médicaments, pouvait soigner des blessures légères avec cette plante. On dit que la plante repousse les coléoptères, les fourmis et les mouches.

Ajuga reptans
 Ajuga reptansBugle rampant: Pour que cette plante pousse bien chez vous, il faut que l’herbe pousse un peu plus longtemps que d’habitude. Elle se plaît dans les zones humides, légèrement ombragées et les jeunes pousses peuvent être consommées en salade. Si elle n’est pas coupée elle fleurit de mai à juillet. Les fleurs sont très attirantes pour les abeilles.

800px-Alchemilla_vulgaris
Alchemilla vulgarisPied-de-lion: Nécessite un gazon un peu plus long que d’habitude. Si on l’autorise, elle fleurit entre avril et juin. Les jeunes feuilles sont consommées crues ou cuites et la racine est comestible mais astringente. Les feuilles peuvent être utilisées en tisane. C’est une ancienne plante médicinale qui a  de multiples usages tel que la réduction des troubles menstruels chez la femme.

Allium_oleraceum_sl12
Allium oleraceumAil des champs et Allium vinealeAil des corbeaux: Les deux ails poussent bien dans le gazon. Les feuilles et les bulbilles peuvent être utilisées comme substitut à l’ail ou à la ciboulette. Si on les laisse monter en fleurs, ils fleuriront en juillet.

daisies_by_macro-e1510852258131.jpg Bellis perennisPâquerette: Une « mauvaise herbe » commune dans la pelouse. Elles fleurissent même si on tond toutes les semaines. Ses fleurs apparaissent presque toute l’année même au milieu de l’hiver. Les jeunes feuilles sont mangées crues ou cuites.

1024px-anthemis_nobilis_prg_1-e1510852904361.jpgChamaemelum nobile (Anthemis nobilis)Camomille romaine: pousse très bien dans une pelouse. Elle fleurit même si elle est tondue régulièrement. Les fleurs font une tisane très rafraîchissante qui est très bonne pour l’estomac, particulièrement recommandée pour les enfants. Les feuilles fauchées vont grandement enrichir le compost. Les fleurs peuvent être utilisées comme shampoing. Elle fleurit de juillet à octobre.


cichorium-intyb-e1510852189877.jpgCichorium intybusChicorée sauvage: Une plante merveilleuse avec une racine pivotante profonde qui transporte des minéraux de la profondeur du sol vers la surface. On peut la tondre régulièrement, mais pas trop bas. Les feuilles sont une source extrêmement précieuse de nutriments et peuvent être consommées en salade. La racine est également comestible. Elle peut être séchée, rôtie et moulue pour faire un substitut au café. Elle fleurit entre juillet et octobre, mais, comme elle est susceptible de pousser jusque à 1m50, vous pouvez décider de le garder plus courte.


800px-Leontodon_hispidus_hyoseroidesLeontodon hispidusLiondent hispide: ressemblant un peu à un pissenlit, cette plante pousse souvent  à l’état sauvage dans la pelouse et le jardin. Il préfère un sol crayeux. Les feuilles peuvent être mangées crues ou cuites. Il fleurit entre mai et septembre.


melilotus_officinalis.jpegMelilotus officinalisMélilot jaune: Cette plante est bisannuelle.  Si vous souhaitez la garder sur la pelouse, il faudra la laisser fleurir. On peut la tondre régulièrement, mais il faudra faire une pause dans la tonte au début de l’été afin qu’elle puisse produire ses semences. Elle pourra atteindre une hauteur de plus d’un mètre, ce qui peut vous amener à ne pas la mettre dans votre pelouse. Néanmoins, ses fleurs sont très attrayantes pour les abeilles, ses feuilles peuvent être mangées en salade, et ses fleurs et graines sont excellent cuites avec d’autres légumes. Une autre possibilité est de tondre régulièrement pour éviter la floraison, et semer des graines fraîches chaque année.


plantago

Plantago lanceolata, Plantago major, Plantago mediaPlantains: Ce sont des mauvaises herbes très communes dans les pelouses. La pelouse peut être coupée autant de fois qu’on veut et au plus ras, et cependant vous ne serez pas en mesure de vous en débarrasser! Utilisez uniquement les jeunes feuilles, soit en salade, soit cuites. Le plantain lancéolé est un bon anti-inflammatoire, à utiliser sur des piqûres d’insectes.

 


20120714prunella_vulgaris2.jpgPrunella vulgarisla Brunelle: Capable de tolérer une coupe régulière, mais pas trop courte,  elle fleurira toujours. Ses fleurs sont très attrayantes pour les abeilles. Elle préfère un sol humide et n’aime pas vraiment un sol calcaire. Les jeunes feuilles peuvent être mangées cuites ou crues. Médicalement, elle est utilisée pour traiter les coupures et les ecchymoses.


800px-SanguisorbaMinor-plantSanguisorba minorPimprenelle: Cette plante vivace est parfois cultivée dans le potager. Les jeunes feuilles sont consommées en salade. Beaucoup de gens disent que son goût ressemble au goût des concombres. Elle préfère un sol crayeux et fleurit entre mai et août.

800px-Taraxacum_sect_Ruderalia_020 Taraxacum sectio RuderaliaPissenlit: Une superbe plante pour pousser dans la pelouse. Prête à tolérer une tonte régulière et un piétinement constant. La qualité des feuilles est meilleure si on ne tond pas au ras du sol, mais ce n’est pas obligatoire. Elle va fleurir même si elle est coupée à ras. Une pelouse de pissenlits en fleur au printemps est jolie. Mais elle continuera à produire ces fleurs tout au long de l’année. Les feuilles sont extrêmement nutritives et sont de préférence consommées crues. Mais elles peuvent aussi être mangées cuites. Les racines, comme les racines de chicorée, sont un substitut au café. Les feuilles anciennes et fauchées sont un excellent ajout au tas de compost.


800px-BaltasisDobilas001Trifolium repensTrèfle blanc: Une autre ‘mauvaise herbe’ commune de la pelouse. Il fleurit et s’épanouit même lorsqu’il est coupé régulièrement et court. C’est une source de nourriture importante pour les chenilles. Les fleurs sont attrayantes pour les abeilles et les papillons, et nous pouvons manger les feuilles – crues ou cuites – ainsi que les fleurs et les gousses. C’est une excellente plante dans la pelouse, car elle peut fournir de l’azote à d’autres plantes à l’aide de bactéries dans ses nodules racinaires.


800px-ColtsfootTussilago farfaraTussilage: Cette plante fleurit tôt en mars ou en avril. Ces boutons floraux peuvent être consommés crus ou cuits et font une très bonne tisane. Les feuilles apparaissent plus tard en avril et mai et sont aussi comestibles. Elle est également utilisés en phytothérapie pour traiter la toux et le rhume. La plante préfère un sol lourd et humide et une position ensoleillée.

Amazon prime
Cet article est inspiré par http://www.pfaf.org/user/cmspage.aspx?pageid=72  (Merci à pfaf pour leur super travail!)

 

 

Publicités

3 commentaires sur “Et si on mangeait la pelouse ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s